Solutions de contrôle d’accès

La sécurité de votre lieu de vie ou espace de travail : une préoccupation majeure.

Moins de surprime d’assurance, réduction des frais de réparation des dégradation, plus de sécurité, pas de clés à chercher : les solutions de contrôle d’accès de Delta Ascenseurs et Delta Access apportent économies, sérénité et fiabilité !

Sécuriser extérieur ou intérieur, jardins, parking ou hall d’immeuble

Pour prévenir les actes de délinquances ou les intrusions, les espaces privés et publics, libres d’accès ou pas sont de plus en plus clairement délimités.
Dès les accès extérieurs, il est possible d’installer des systèmes de contrôles d’accès.

La solution Delta

Aujourd’hui, quel que soit le type de bâtiment, vous pouvez installer rapidement et sans travaux des systèmes de contrôles d’accès efficaces. Des solutions s’adaptent sur des équipements déjà existants.

Avec nos solutions, optez pour une installation sans difficulté grâce à la technologie sans fils :

  • ouvrez et fermez, sans installer de combiné, l’ensemble des accès avec un simple téléphone (fixe ou mobile) ou une tablette

  • aucun câblage n’est requis (en dehors de l’alimentation électrique)

  • la pose en encastrement des boîtiers vous garantit un système anti-vandale

  • la mise en service et la gestion sont réalisées à distance et en temps réel

Les bâtiments restent toujours sécurisés.

Les avantages

Plus de mètre de câble à tirer

  • Plus économique

  • Moins de dégradations

  • Pas de risque lié à l’amiante

Plus de combiné

  • Moins de dérangement

  • Moins de maintenance

  • Un temps d’installation réduit à quelques heures

Efficace

  • Plus de déplacement pour modifier un nom ou changer un code

  • Des informations toujours à jour

Les mises à jour de la plateforme et ses évolutions sont incluses au contrat de service.

Simple

  • Aucune compétence en informatique requise

  • Pas de logiciel à télécharger

  • Gestion des droits sur-mesure pour chaque utilisateur

Des transferts de compte en quelques clics

Le choix d’une solution de contrôle d’accès :

des enjeux forts

Concilier sécurité et libre circulation des personnes autorisées :
l’enjeu du contrôle d’accès en copropriété est important. Mais tous doivent s’accorder

  • Copropriétaires

  • Gestionnaire d’immeubles

  • Syndic (en accord avec la copropriété)

  • Bailleur

Les habitants, comme les entreprises, les administrations et autres prestataires de service habilités, doivent pouvoir entrer et sortir sans contrainte. Les services de secours ne doivent pas être gênés en cas d’intervention.

Les clients des professions libérales installées dans une copropriété doivent également pouvoir circuler librement, quoique dans des plages horaires définies (un simple clavier codé ne fonctionnant qu’en dehors des heures ouvrables n’est pas suffisant, les copropriétaires se doivent donc concrètement d’installer un interphone).

Nous proposons de nombreuses solutions pour concilier ces spécificités et ces contraintes.

Le saviez-vous ?

Prévention des incivilités : depuis la loi du 5 mars 2007, les travaux relatifs à la mise en place de contrôle d’accès en vue de prévenir les atteintes aux personnes et aux biens relèvent, par dérogation, de la majorité de l’article 25 de la loi du 10 juillet 1965, soit la majorité des voix de tous les copropriétaires.

Fermeture totale de l’immeuble : elle constitue le principe par défaut également établit par cette loi, sous réserve, bien sûr, que celle-ci soit compatible avec l’exercice d’une activité autorisée par le règlement de copropriété.

Responsabilité du propriétaire bailleur : si l’installation d’un digicode, interphone ou autres équipements de contrôle d’accès n’est pas obligatoire, sa responsabilité peut toutefois être engagée si des locataires sont victimes d’un cambriolage ou d’une agression dans un immeuble dépourvu de contrôle d’accès pour n’avoir pas garanti « la jouissance paisible » du logement (Cour de cassation, Ch. civ. 3, 29 avril 2009, 08-12.261). 

Charges : les charges d’entretien « des dispositifs d’ouverture automatique ou codée et des interphones » font partie des charges récupérables (décret n° 87-713 du 26 août 1987, Annexe, section VII, 2). Les bailleurs peuvent déduire de leurs revenus fonciers toute charge relative à l’installation ou à l’entretien de dispositifs de contrôle d’accès qui ne serait pas récupérable sur les locataires, au titre des « dépenses de réparation, d’entretien et d’amélioration ». 

N’hésitez pas à vous renseigner ! 

Un coût d’installation réduit

Grâce à l’utilisation du réseau de téléphonie mobile :

Une gamme complète avec notre partenaire

Interphones
Claviers codés
Badges et télécommandes
Lecteurs de proximité
Récepteurs
Systèmes Vigik

Comment ça marche ?

1.

UN VISITEUR ME CONTACTE

… avec l’interphone. Mon téléphone (mobile ou fixe) ou ma tablette sonne.

Les claviers codés permettent un contrôle des accès des immeubles.

2.

JE LE VOIS ET JE RÉPONDS

Que je sois chez moi ou à l’extérieur, j’appuie sur « Décrocher ». Je vois qui est là, je peux aussi parler à mon visiteur.

Avec nos solutions clavier codé ou interphone, contrôlez vos accès simplement sur votre propre téléphone fixe, Smartphone ou tablette !

3.

… J’OUVRE (OU PAS !)

Je n’ai qu’à appuyer sur « Ouvrir » pour déverrouiller l’accès

Déverrouillez l'accès à distance en toute sécurité par ordinateur ou Smartphone

ET TOUT ÇA SANS ME DÉPLACER !

Vie privée et Handicap : une technologie 100% respectueuse

Les outils proposés s’inscrivent dans le cadre du dispositif de protection des données personnelles :

  • Le Règlement Général sur la protection des données n°2016/679 du Parlement et du Conseil du 27 avril 2016,
  • La loi Informatique et Libertés n°78-17 du 6 janvier 1978.

Nos solutions sont 100% conformes à la loi Handicap.